Un rêve de Coupe du monde, depuis la saleté des townships

125 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La Côte d'Ivoire affronte la Corée du Nord ce vendredi. Les Eléphants n'ont quasiment aucune chance de se qualifier pour les 1/8e de finale et risquent donc de quitter bientôt leur camp de base situé à Sharpeville, au sud de Johannesburg. Depuis 2 semaines, dans les townships de Sharpeville, les jeunes fans de foot rêvent devant l’équipe de Côte d’Ivoire qui s’entraîne chez eux. La luxueuse pelouse du stade George Thabe contraste avec la saleté de leur environnement. Mais au-delà du rêve, qu'apporte la présence de grandes équipes internationales à ces populations défavorisées ?

0 commentaire