Advertising Console

    La création marketing, quelle cuisine !

    Reposter
    MLG CONSULTING

    par MLG CONSULTING

    8
    219 vues
    La création marketing, quelle cuisine !

    Des points communs existent entre ces deux univers pourtant distincts que sont la gastronomie et le marketing... Dans les deux cas, les sens sont sollicités dans une démarche de séduction et de désir mais pas seulement…

    Une idée savoureuse mijote... lentement !

    Dans un processus de création marketing, avoir une bonne idée ne fait pas tout. Encore faut-il que celle-ci ait été suffisamment réfléchie en amont pour faire mouche auprès de la cible visée. L’écueil à éviter, c’est se jeter à corps perdu dans la réalisation du message sans avoir fait mijoter l’idée au préalable. Foncer tête baissée risque en effet d’emmener cette bonne idée dans une mauvaise direction.
    Avoir cette démarche de maturation préalable, fait non seulement gagner du temps, mais représente en plus un atout sérieux dans la réussite du mailing : si l’idée ne supporte pas la critique dès le début, c’est qu’elle n’est pas si bonne que cela...

    De cette condition va découler la compréhension du message par la cible : en maturant ainsi l’idée, en l’épurant de tout ce qui lui est superflu elle devient limpide et immédiatement compréhensible.
    Il est donc important de lui laisser le temps de mijoter afin de la « dégraisser » au maximum et n'en garder que la substantifique moelle.

    Dans le cas contraire, le mailing risque de ne pas être compris rapidement par la cible et donc...de finir à la poubelle.
    En marketing direct, on s’adresse au cerveau limbique (voire reptilien) du prospect. On envoie un stimulus interprétable immédiatement. Il est donc important de s’assurer que ce signal va être interprété correctement. Si le client potentiel ne comprend pas immédiatement de quoi l’on parle, il ne passera jamais sa commande.