Crise du football français

France Inter
5,2K
16 827 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Alain Finkielkraut, philosophe, professeur à l'Ecole Polytechnique, et Christian Teinturier, vice-président de la Fédération française de Football, répondent aux questions de Nicolas Demorand et des auditeurs dans Interactiv' sur France Inter (08h40 - 21 juin 2010).

Retrouvez toutes les vidéos des invités du 6h30/10h sur www.franceinter.com

21 commentaires

sauf que Platini a défendu Domenech jusqu'au bout farouchement
donc il n'est pas la solution .. il fait partie du problème
Par Benah_1 il y a 4 ans
j'ai bien peur que cette équipe représente malheureusement bien la France d'aujourd'hui...
Par DGSE il y a 4 ans
ok, on censure les messages si on est pas d'accord avec le GRAND philosophe raciste?
Je le redis: "qui écoute encore l'avis de cet imposteur"? Ca intéresse encore quelqu'un?"
Par datalaze77 il y a 4 ans
[...] Tout son discours sur les valeurs de la République, sur les valeurs que doivent porter les joueurs de l’équipe de France.... du vent. Pourquoi, effectivement, le comportement des joueurs de l’équipe de France (qui, je le rappelle, n’intéressent que ceux qui veulent bien suivre la coupe de monde pas les autres) serait plus accablant que celui des représentants (et le mot a son importance) de l’Etat ? Mais où vit-on ?

Ce type est un philosophe de supérette, un clown, mais un clown qui enseigne à Polytechnique et qui forme donc les esprits de nos futures élites... ça fait réfléchir.
Par Paradise Man il y a 4 ans
[...]Je trouve accablant qu’une personnalité, qui se dit « philosophe », puisse justifier de tels propos à l’égard d’une minorité, quelle soit religieuse ou ethnique. Personne n’a le droit en France de tenir des propos racistes à l’égard d’une communauté, quelle qu’elle soit.
Justifier les propos de ce ministre de la République est vraiment inacceptable.
Mais ce philosophe, sans âme ni humanisme, n’en est pas à son coup d’essai. Il suffit de se rappeler ses propos sur la Palestine. Il suffirait, à l’en croire, de passer de l’autre côté de la frontière pour que tout le monde soit bon ou tout le monde soit mauvais ? Un raisonnement simpliste et d’une bêtise innommable. Ce type un philosophe ? Un sage ? Qui peut bien lui avoir attribué ce qualificatif ?
Par Paradise Man il y a 4 ans