Georges Chelon Le Cosmonaute

2 420 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Hommage à la femme et l'enfant

Je suis comme un cosmonaute dans une capsule spatiale
En apesanteur, je flotte rien ne peut me faire de mal
Je suis relié en permanence au vaisseau intersidéral
Qui assure la maintenance grâce au cordon ombilical
J'arrive à la fin du voyage déjà neuf mois que j'attends
Je suis parti sans bagage je serai nu en arrivant
Et je viens du fond des âges je viens du bout de la nuit
Au début, j'étais au large maintenant c'est trop petit
Tu vas débarquer sur la terre ont dit les Sages à mon départ
Fais attention à la lumière toi qui voyageras dans le noir
Tu vas dans le monde des hommes ils vont bien prendre soin de toi
Elle va t'aimer, tu verras comme elle te serrera dans ses bras
J'en sais plus long qu'on le pense sur ce qui se passe dehors
Si j'ai grandi dans le silence depuis que j'approche du port
J'entends souvent quelqu'un qui chante j'entends des rires, j'entends des pleurs
Et sa voix qui me dit:Patiente encore un peu, c'est presque l'heure
Et puis elle pose sur ma tête sa main pour que je n'aie pas peur
C'est plutôt elle qui s'inquiète je le sens au bruit de son cœur
Je sens le vaisseau qui tremble nous sommes en phase finale
Nous allons manœuvrer ensemble pour le moment tout est normal
Le compte à rebours commence le processus est engagé
Ce sera bientôt la délivrance plus le moyen de reculer
Il faut stopper les machines ouvrir le sas de sortie
Dépressuriser la cabine et plonger dans la vie......

....Je crie:laissez-moi repartir là-bas au-delà des étoiles
Je ne suis plus un cosmonaute il n'y a plus d'apesanteur
Je suis tout nu et je grelotte de faim, de froid et de peur
On rit de moi, on me tripote et je crie de rage et je pleure
Je suis si faible comment faire pour rejoindre celle qui m'a porté
En elle jusqu'à cette terre et qui m'y a abandonné
Alors elle pose sur ma tête sa main comme elle faisait avant
Il ne faut pas que tu t'inquiètes je suis là, je suis ta maman
Il ne faut pas que je m'inquiète elle est là, elle est ma maman

18 commentaires

comment être insensible à une telle merveille, tous les mots choisi avec justesse et une extrême sensibilité c'est du CHELON, du grand CHELON
Par violaine picard il y a 3 ans
une chanson que je trouve formidable
Par aandre_danyel il y a 4 ans
Une très belle chanson sur la naissance, pleine de poèsie et de tendresse comme toute les chansons de Georges Chelon. Merci Dédé pour ce bon moment, gros bisous.
Par Christiane il y a 4 ans
un trop bon moment encore dédé
Par maverick il y a 4 ans
ben moi j'ai essayé de repartir d'ou je venais mais le portier m'a dit a non desolé ca va pas etre possible ! pourquois ? parceque t'a des chaussons t'a des chaussons tu rentre pas lol
Par ZOLTHAR1 il y a 4 ans