Les personnes qui arrêtent de travailler pour s’occuper d’un

515 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Les personnes qui arrêtent de travailler pour s’occuper d’un proche handicapé ou dépendant seront-elles pénalisées au moment de la retraite ?

Grâce à l’AVPF (l’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer), les personnes qui s’occupent d’un proche handicapé ou dépendant valident leurs droits à la retraite sans avoir à verser de cotisations.
Concrètement, c’est la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie qui prend en charge le versement au régime général d’une cotisation forfaitaire pendant l’intégralité de la période en question, sur la base du SMIC.
L’assuré valide ainsi des trimestres à hauteur des cotisations versées par la CNAF.

Exemple :
Un employé suspend son activité professionnelle pendant 2 ans pour prendre en charge son père, handicapé.
--> Il bénéficie durant cette interruption d’activité d’une validation des 2 années pour sa retraite.

http://www.retraites2010.fr

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.