Refus de la commémoration Tiananmen 1989

317 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La police de Hong Kong a arrêté ce samedi 13 personnes en provoquant l’arrêt (immédiat) de la commémoration du massacre de la Place Tiananmen de 1989. La police affirme que l’événement s’est déroulé sans autorisation préalable, mais les organisateurs rétorquent que les autorités tentent d’empêcher la commémoration de la répression, qui constitue toujours un sujet tabou en Chine continentale.

L’activiste démocratique Richard Tsoi a crié « protester contre la répression politique » alors qu’il était emmené, samedi, par la police de Hong Kong.

Tsoi est une des 13 personnes arrêtées lors de la manifestation commémorant les victimes du massacre de la place Tienanmen en 1989. La police a également confisqué deux articles de l’exposition : La statue de la « Divinité de la démocratie »-- réplique d’une statue similaire érigée par les protestataires de la Place Tienanmen en 1989—et une tablette sculptée dépeignant l’action militaire du régime chinois contre les protestations pro-démocratie.

0 commentaire