Advertising Console

    orient info Terrorisme par assassinats

    Reposter
    sananom sananom

    par sananom sananom

    5
    90 vues
    Une violation jamais connue de la IV° Convention de Genève. L’attitude de l’Etat d’Israël vis-à-vis de la Palestine s’analyse dans la durée comme une violation, à un niveau jamais atteint, du droit international. La violence est une circonstance aggravante, et la violation du droit est établie du seul fait de l’intervention. Ces violations graves du droit international se sont accompagnées d’actes sanglants et sauvages avec privation de liberté. L’Etat d’Israël n’a aucun droit sur les occupants de ces bateaux attaqués en haute mer. C’est donc une affaire de principe : parler d’enquête pour savoir s’il y a crime? C’est dire que sous certaines conditions une intervention en haute mer contre un convoi humanitaire apportant des secours à une peuple colonisé est une chose qui peut se discuter. NON, il n’y a pas de discussion sur les crimes jufs. Les seules discussions doivent porter sur les circonstances aggravantes et toute la lumière doit être faite par une enquête pénale hors jufs.