Advertising Console

    ITW DES SYNDICALISTES ET GREVISTES POUR LES SANS PAPIERS

    Reposter
    Agence AFI

    par Agence AFI

    71
    90 vues
    Rassemblement à Paris pour plus de clarté dans la régularisation des sans-papiers

    PARIS — Entre 400 et 600 manifestants, travailleurs sans-papiers et sympathisants, se sont rassemblés samedi après-midi devant l'Opéra Bastille à Paris pour demander une clarification des critères de régularisation, à l'appel de onze organisations syndicales et associatives.
    "Notre objectif reste le même, à savoir d'avoir une date pour la négociation sur la question des critères de régularisation", a déclaré à l'AFP Raymond Chauveau coordinateur CGT du mouvement.
    Trois jours après l'évacuation musclée des marches,de l'Opéra par les CRS, les travailleurs sans-papiers campent désormais sur le parvis, où ils ont posé à même le sol des bâches et des cartons et se disent déterminés à rester.
    "On bosse ici, on vit ici, on reste ici", pouvait-on lire sur des pancartes, alors que les manifestants scandaient, entre autres slogans, "solidarité, solidarité avec les sans-papiers", devant un solide cordon de sécurité bloquant l'accès aux marches.
    "On a engagé des discussions le 14 mai et le 20 mai avec le directeur de l'immigration, et on attend incessamment une prochaine date pour négocier", a précisé M. Chauveau, soulignant que les onze associations et syndicats qui soutiennent le mouvement n'avaient pas choisi la place de la Bastille par hasard. "C'est un lieu symbolique", a-t-il rappelé, l'index pointé vers la colonne centrale de la place.
    "C'est un mouvement solidaire qui appartient à la République. La France est une société d'accueil, il faut qu'elle le montre", a renchéri Eve Chrétien de la Cimade.