Du Vel'd'Hiv' de 40 à Gurs, camps de concentration français

blanchot denis

par blanchot denis

0
604 vues
2ème partie du témoignage de Marianne Gesundheit. Le 15 mai 1940, la République Française enferme au Vel'd'Hiv' des réfugiées antinazies ou juives. Cela se passe deux ans avant la Grande Rafle de 1942 (ou "Rafle du Vel'd'Hiv'").
Voir www.veldhiv.com

Après une à trois semaines au Vel'd'Hiv', les "ressortissantes allemandes" de 1940 sont transférées au camp de concentration français de Gurs. Nombre d'entre elles, dont Hannah Arendt, s'échapperont grâce à l'héroïsme ignoré d'un commandant, mais d'autres y resteront ou seront réinternées, et en mourront sous Vichy. Durant l'hiver 1940, la mortalité à Gurs dépassera celle des pires camps nazis (hors camps d'extermination), suivront les déportations.

Marianne Gesundheit échappera de peu à la déportation mais verra son père et sa mère exterminés. On peut la voir également dans le documentaire "Paroles de Gurs".

(c) D.B. 100602 - interview, partie 1 et 2, réalisée à Paris le 19 05 2010