Advertising Console

    Vel'd'Hiv' de 1940 - témoignage de Marianne Gesundheit

    Repost
    blanchot denis

    par blanchot denis

    0
    654 vues
    Le 15 mai 1940, la République Française enferme au Vel'd'Hiv' des réfugiées antinazies ou juives: deux ans avant la Grande Rafle de 1942 qui aboutira à l'infanticide de masse caractérisant la "rafle du Vel'd'Hiv'".

    Après une à trois semaines au Vel'd'Hiv', les "ressortissantes allemandes" de 1940 sont, elles, transférées au camp de concentration français de Gurs. Nombre d'entre elles, dont Hannah Arendt, s'échapperont grâce à l'héroïsme ignoré d'un commandant, mais d'autres y resteront, seront réinternées... Durant l'hiver 1940, la mortalité à Gurs dépassera celle des pires camps nazis (hors camps d'extermination).

    Marianne Gesundheit échappera de peu à la déportation mais verra son père et sa mère exterminés. 1ère partie. (c) D.B. 100601