Advertising Console

    La Chronique Cinéma 28 mai 2010 ! 3èmeGauche TV

    Reposter
    3emegauche

    par 3emegauche

    53
    612 vues
    http://www.3emeGauche.tv
    Aujourd’hui au sommaire :

    Ça Commence Par La Fin, premier long métrage de Michaël Cohen avec Emmanuelle Béart et Michaël Cohen. Une heure vingt-huit d’une romance noire qui se raconte tout en flash back. C’est sombre presque angoissant mais pourtant très beau ! Le couple à la vie comme à l’écran est criant de vérité, une œuvre touchante qui atteint son but.

    Infectés, la dernière réalisation de Alex et David Pastor avec Chris Pine et Piper Perabo. Ce Road movie post-apocalyptique vous emmènera pendant une heure vingt-quatre sur les traces d’une bande de jeunes fuyant une épidémie mortelle pour aller se réfugier sur la plage de leur enfance. Rien de nouveau à l’horizon et un casting plutôt moyen, ce film qui avait pourtant quelques bonnes idées n’arrivent pas à être convaincant. A réserver aux fans du genre.

    Aisheen (Chroniques de Gaza),est un documentaire d' 1h25 réalisé par Nicolas Wadimoff. Photographie frappante du Gaza d’après guerre. Une Œuvre sombre qui s’inscrit dans une volonté de témoignage sur une époque, une génération qui n’a rien connu d’autre que la guerre mais trouve encore la force de vouloir se reconstruire !

    My Name Is Khan, dernier long métrage Indien de Karan Johar avec Shah Rukh Khan et Kajol Mukherjee-Devgan. Ce film qui dure tout de même une heure quarante raconte la quète épique d’un indien partit vivre en Amérique à qui la chance à sourit malgré le mauvais départ que la vie lui avait réservé. Lorsque toute sa vie se trouve remise en question à cause du 11 septembre 2001, il part dans une quête épique à la rencontre du président des Etats-Unis d’Amérique pour sauver son mariage. Son message est simple et est celui de tout un pan des américains depuis la catastrophe : « My Name Is Khan and I’m not a terrorist ! »

    Rabia, dernière réalisation de Sebastian Cordero produit par Guillermo Del Torro. Un thriller hispano-colombien d’une heure trente-cinq sur la situation des immigrés en Espagne, la vie, la mort, l’amour.