Advertising Console

    Gérard Collomb, invité de Guillaume Durand

    Reposter
    Radio Classique

    par Radio Classique

    326
    77 vues
    Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, était l'invité de Guillaume Durand et s'est exprimé à propos des primaires socialistes et de Dominique Strauss-Kahn, à 8h30 sur Radio Classique.

    Vous allez vous présenter aux primaires présidentielles du Parti socialiste si Dominique Strauss-Kahn n'y va pas. C'est vrai ou pas ?

    « C'est vrai dans la mesure où il me semble qu'il faut porter devant les militants une parole réformiste (...). Faire entendre la voix du bon sens, de la réforme, de ceux sur le terrain qui voient la réalité et les difficultés de la France, c'est quelque chose d’absolument nécessaire. »

    A propos de Dominique Strauss-Kahn :

    « Je l'ai senti plutôt prêt à venir (...). Il a une envie de revenir. Les gens qui pensent que Dominique Strauss-Kahn serait le meilleur candidat pour la gauche, parce qu'à la fois incarnant une capacité de gestion économique et en même temps une capacité de réforme sociale juste, doivent s'engager aujourd'hui de manière à préparer le terrain pour celui qui fera à mon avis un bon Président pour la France. »

    A propos du Parti socialiste et la réforme des retraites :

    « Chacun, lorsqu'il est au pouvoir, est obligé de tenir en compte la véritable réalité. Des déficits croissent sur le régime des retraites. Lorsqu'on est au pouvoir, on ne peut pas passer ça aux pertes et profits, faire un pas plus loin dans l'accumulation des déficits, par exemple puiser dans le fonds des réserves des retraites… Non on ne peut pas faire ça. On est obligé de prendre un certain nombre de décisions. Si les socialistes sont au pouvoir demain, ils seront obligés de prendre ces décisions. »

    Retrouvez toutes les vidéos en intégralité sur radioclassique.tv