Advertising Console

    Drancy Foyer AFTAM Rassemblement Mairie

    Repost
    Michael Hoare

    par Michael Hoare

    8
    714 vues
    Le mercredi 13 mai 2010, les résidents du foyer de travailleurs migrants rue Alsace Lorraine à Drancy (93) se sont rassemblés devant l'hôtel de ville pour protester contre les conditions de vie dans leur foyer en rénovation. Ils protestent aussi contre les expulsions de résidents effectués par l'Aftam. Ces expulsions résultent de décisions de justice obtenues contre des résidents avec des retards de loyer. Certains résidents avaient signé des engagements de remboursements et certains avaient même remboursé totalement leur retard. Les conditions dans le foyer ancien, en voie de démolition sont indignes et l'Aftam effectue peu de nettoyage ou de réparations dans ce qui devient une carcasse. En même temps les conditions de relogement dans le nouveau foyer sont toujours sujets à désaccord. Les résidents refusent la caution demandée par le gestionnaire et contestent de nombreuses clauses dans les contrats de résidence et le règlement intérieur. Surtout les résidents protestent contre le sentiment de l'abandon qui prévaut au foyer. Les délégués avec un membre de la Coordination des comités de résidents de l'Aftam ainsi qu'avec un membre du Copaf se sont entretenus pendant deux heures avec le chef du cabinet du maire de Drancy. Celui-ci a promis que l'équipe municipale s'intéresserait plus activement aux problèmes de la réhabilitation et aux conditions de vue dans le foyer, ils soutiennent les résidents dans leur demande d'être plus écoutés et mieux considérés.
    Les résidents reviennent à la mairie le 29 mai au matin pour une discussion entre la municipalité, l'Aftam et les délégués. Ils espèrent pouvoir faire pression sur l'Aftam pour que les conditions de vie et de réhabilitation deviennent moins mauvaises.