Advertising Console

    "Je ne peux pas vivre dans un pays où on accepte la burqua"

    Reposter
    Libération

    par Libération

    8
    97 vues
    Sihem Habchi, présidente du mouvement Ni putes ni soumises (NPNS), répond aux questions de Libération dans le cadre des états généraux du renouveau. Solidarité pour les femmes de tout bord, égalité entre elles et les hommes, volonté d'éradiquer les violences faites aux femmes, les combats de NPNS sont des projets de longue haleine mais sans ces luttes, il n'y aura pas de progrès social.