Débat sur la crise, la régulation et la rigueur

Découvrir le nouveau player
France Inter
7K
6 064 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Susan Georges, présidente d'honneur d'ATTAC et Philippe Manière, économiste, répondent aux questions de Nicolas Demorand et des auditeurs dans Interactiv' sur France Inter (08h40 - 21 mai 2010).

Retrouvez toutes les vidéos des invités du 6h30/10h sur www.franceinter.com

7 commentaires

PManière ne regarde jamais SGeorges lorsqu'il lui répond, il lui tourne presque le dos. Ca donne l'impression qu'il n'est pas vraiment prêt au débat avec elle.
Il truque les propos en émaillant ici où là sa "démonstration" de petits qualificatifs négatifs. Les dépenses de l'Etat ? "folles". Ah bon ?
La démocratie ? les députés votent les dépenses "folles".
On voit bien où il veut en venir et d'ailleurs lui et ses amis ont déjà commencé: le suffrage à la trappe, c'est trop "démago", le peuple ne comprend rien.
A la lanterne PManière.
Par komcava il y a 5 ans
@ ostanquino. J'étais prêt à recevoir votre argument sous-entendant que tous les fonctionnaires grecs s'emploient à fuir l'impôt, même s'il me semble un rien excessif, mais votre insulte liminaire m'a déçue. Je vous présente mes excuses pour avoir rangé votre raisonnement du côté d'É. Zemmour, ce qui s'avérait pourtant vrai puisque vous m'en remerciez, car celui-ci est davantage coutumier de l'utilisation de l'adjectif bien-pensant que de l'insulte gratuite. Si tous les gens qui pensent différemment de nous étaient taxés de stupidité, il n'y aurait plus de dette... Allez, pour un débat dépassionné et constructif!
Par MEUX Frédéric il y a 5 ans
La démagogie : faire croire qu’il n’y a qu’à imposer plus les salariés, rabâcher que les altermondialistes n’ont pas de proposition, faire croire que la dérégulation et la «concurrence libre et non-faussée» règleront tout. On n’arrête pas de déréguler et mettre en concurrence et les crises se rapprochent et sont plus dures à chaque fois. M. Manière dit «pour être précis…c’est la plupart des cantons francophones». Donc la moindre pensée exprimée en français est infâme. Or il n’y a que 4 cantons francophones alors la majorité de 4… Quelle démonstration «précise» ! On retiendra comment il évoque ceux qui ne peuvent pas se soigner. Ces économistes sont comme Barre qui lançait que «les chômeurs n’ont qu’à créer leurs entreprises» et qui prévoyait la fin du chômage en 1984. M. Manière a parlé pendant 12 mn 05s/15 mn 11s alors qu’il était le contradicteur. Le reste du temps a été occupé par les questions, réponse et conclusi
Par yves montélimard il y a 5 ans
"On dirait du Zemmour". Merci.
Dans votre bienpensante stupidité, vous avez naturellement oublié de dire que même les fonctionnaires grecs s'emploient à fuir l'impôt, un comble quand même!
Par ostanquino il y a 5 ans
P. Manière cherche à défendre le système qui le fait vivre. Des arguments contre le modèle économique qu'il préconise sont mis en lumière tous les jours par des faits d'actualité. Il suffit notamment de réaliser que les déficits sont nationalisés alors que les bénéfices sont privatisés. Mais pour ce chantre libéral, les fautifs ce sont les peuples qui votent et qui fraudent l'impôt. Ils pense sûrement à certains de nos tennismen, de nos chanteurs et acteurs internationaux qui sont, c'est bien connu, de vulgaires "gauchistes pseudo-humanistes". On dirait du Zemmour.
Par MEUX Frédéric il y a 5 ans
Voir plus de commentaires