Advertising Console

    [Exclu!! 2010] FANNY J - OKAY / Zouk New

    Reposter
    Tropikprod Martinique

    par Tropikprod Martinique

    2,2K
    14 177 vues
    Production : Warren MUSIC / SECTION ZOUK 2010
    http://tropikprod.rmc.fr
    http://www.myspace.com/fannyzouk
    A 20 ans, Fanny J est sur le point de conquérir le paysage musical français. Après le succès de son single "Ancrée à ton port" en Guyane, elle sort son premier album en France, Vous les hommes, en juin 2008... Tout est allé très vite pour la jeune femme. En 2006, elle remporte un concours de chant en Guyane. Warren, artiste incontournable des Caraibes entend parler d'elle et décide de la produire. De leur collaboration naît Vous les hommes, un album zouk d'une grande finesse. La chanteuse collabore à l'écriture des textes, et étonne par ses qualités d'interprétation. Dans ses textes, notamment dans "Vous les hommes", la belle dévoile sa désillusion envers les hommes "Je n'ai pas de coeur, je n'ai pas de peine, je suis comme un mec, et les mecs je les jette.../ J'suis Ghetto, ghetto"...
    La jolie guyanaise ne se destinait pas à une carrière de chanteuse, elle s’y est mise par hasard, et portant... Il aura fallu que Warren, une star des Caraïbes l’entende une fois lors d’un concours de chant, en 2006 pour qu’il décide de la prendre sous son aile et la produise.

    En effet, la jeune femme n’est pas seulement jolie. Elle a une voix et une véritable personnalité vocale, qui donnent à ses interprétations une réelle profondeur. Elle sort un premier single en Guyane, "Ancrée à ton port" qui connaît un succès fulgurant en 2007. La belle souhaite alors tenter l’aventure française. Vous les hommes, son premier album sort le 30 juin 2008 en France, introduit par son single phare « Ancrée à ton port » featuring Mokobé
    Dans son album, Fanny J collabore à l'écriture des textes, et fait preuve d’une belle originalité. Dans l’un de ses titres "Vous les hommes", elle dévoile sa désillusion envers les hommes "Je n'ai pas de coeur, je n'ai pas de peine, je suis comme un mec, et les mecs je les jette...