Diana, palestinienne, revient dans la maison de son enfance

Agence France-Presse
3K
111 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Diana Safieh, comme 760.000 autres palestiniens, a dû fuir sa maison de Jérusalem Ouest en 1948 au moment de la création de l’Etat d’Israël. Ce week end, elle a souhaité revenir sur les lieux de son enfance, alors que les Palestiniens commémorent le 62ème anniversaire de la Nakba (« catastrophe », en arabe) : l’exode de centaines de milliers de d’entre eux lors de la création de l’Etat d’Israël. Reportage. Durée: 01mn25

0 commentaire