Me MICHEL OKONGO CANDIDAT AUX ELECTIONS EN 2011 RDC 1/2

422 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Me Michel Okongo Avocat à Lausanne, expert des Grands Lacs et président de la plateforme Unités de valeurs
La région des Grands Lacs est, depuis plus de quinze ans, un foyer de tensions déstabilisatrices pour l'ensemble de l'Afrique centrale. Elle a été le théâtre d'un des conflits armés les plus meurtriers depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La mobilisation de la communauté internationale pour parvenir à une sortie de crise est aujourd'hui sans précédent et la France entend désormais renforcer son soutien aux autorités de cette région, comme en témoigne la signature, au mois de mars 2007, d'un document cadre de partenariat,avec la RDC d'un montant de 200 millions d'euros, sur la période 2007-2011.
Le 01 juin prochain, le président Nicolas Sarkozy présidera, à Nice, un sommet sur la situation des Grands Lacs, où seront conviés les quatre présidents originaires de cette région.
Cette démarche devra donner lieu à la création d'un partenariat économique qui mettrait en avant des actions transversales, entre autre la relance de la coopération.
Cependant, plusieurs analystes ont déjà fait savoir que l'existence d'organisations régionales (CPGL, SADEC et CEMAC) qui ont les mêmes objectifs pose problème au sein des communautés.
L'intervenant ayant une expérience de terrain dans la région, évoquera non seulement la question de la CPGL, mais il parlera aussi "sans détour", de la situation politique qui prévaut dans la sous-région, notamment en RDC, pays qui a payé un lourd tribu (5 millions de morts),

Observation sur cette conférence de presse

Une vraie catastrophe venant d'un soit disant expert de la région des grands lacs...Une honte caractérisée par son manque d'objectivité de connaissance de la région, d'incompétence criante et un discours décousu dépourvu de sens ...De surcroît candidat aux prochaines élections présidentielles en RDC. JOSEPH KABILA a des beaux jours devant lui avec de tels individus en course à la magistrature suprême... Quelle incurie !

0 commentaire