La montée des marches des "Girls" de Mathieu Amalric

LEXPRESS.fr
912
8 959 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Et aussi sur le tapis rouge: Hofit Golan, Aishwarya Rai, Marianne James, Marjane Satrapi, Eva Longoria...
Vivez le Festival de Cannes sur LEXPRESS.fr: www.lexpress.fr/culture/festival-cannes

3 commentaires

Ca me fait rire. Vos commentaires et ses fesses qui bougent sous sa robe.
Lier les choses comme le fait Mathieu Amalric ( et pleins d'autres comme Claudio Pazienza dans ses films ) me semble bien plus intéressant que de les scinder en deux comme c'est établi de le faire, le monde synthétique / le monde naturel, etc. Un intellectuel n'a soit disant rien à faire dans un cabaret, et pourtant ceux qui y vont ont à mes yeux compris bien des choses que ceux qui restent enfermer dans leurs "valeurs essentielles" ne comprendront jamais. Une des valeurs que je trouve importante est justement de ne pas s'enfermer dans une image. Elles, rayonnent, elles sont. Le sens inverse de l'image du pseudo philosophe qui s'enferme dans son idéologie du monde pensant l'embrasser. A voir aussi "My philosophy from A to B" de Warhol.
Par vega- il y a 4 ans
Bien résumé FuseauHoraire. C'est la victoire de l'illusion sur le réel. La guerre remportée du superflu sur le concret.
Par Mecagref il y a 4 ans
C'est l'apogée, le zénith d'un monde synthétique, une construction de l'esprit névrosé de l'homme.
A des milliards de lieux des valeurs essentielles et de la moindre vérité.
Par FuseauHoraire il y a 4 ans