Advertising Console

    Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois

    Reposter
    Télérama

    par Télérama

    938
    10 859 vues

    3 commentaires

    captain1990
    sympathique film, bouleversant, mais assez lent.
    Par captain1990Il y a 6 ans
    Professeur_Rolin
    2)
    D'après cet officier les moines auraient été tués par erreur lors d'une opération menée par l'armée algérienne. Celle-ci aurait mitraillé un camp d'un hélicoptère, pensant qu'il abritait des membres du GIA. En effectuant une patrouille au sol, elle aurait découvert les corps sans vie des moines. Pour faire croire à un assassinat commis par les terroristes, elle aurait décapité les cadavres des moines. Le gouvernement français aurait été au courant de cette affaire dès 1996 et aurait masqué la vérité à l'opinion publique. Suite à ce témoignage, une partie du secret-défense sur les dossiers concernant les moines de Tibhirine est levée par le gouvernement français. Des documents émanants des ministères des affaires étangères, de l'intérieur et de la défense et datant d'avant le 7 juin 1996, sont remis au juge chargé de l'enquête.
    Par Professeur_RolinIl y a 6 ans
    Professeur_Rolin
    1 - Wikipédia :
    Possible bavure de l'armée.
    En juillet 2008, le journal La Stampa reprend l'information, publiée dès mars 2006 par John Kiser dans l'ouvrage Passion pour l'Algérie, selon laquelle les sept moines français enlevés auraient été tués depuis un hélicoptère de l'armée algérienne. Dès mars 2006, John Kiser précise que « d'après une source interrogée à Alger, l'attaché militaire de l'ambassade de France aurait admis que les services de renseignement avaient intercepté une conversation dans laquelle un pilote d'hélicoptère algérien disait : 'Zut ! Nous avons tué les moines ! .
    Début juillet 2009, Le Général François Buchwalter, ancien attaché militaire à l'ambassade d'Alger, rend public son témoignage. Il aurait reçu, en 1996, les confidences du frère d'un officier algérien.
    Par Professeur_RolinIl y a 6 ans