roiubu77

par roiubu77

0
30 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après avoir bien marché, la centaine de camarades sans-papiers se sont retrouvés devant le gymnase qui devait les héberger pour la nuit . Mais, pas disponible avant 22h45, ils avaient prévu de pique-niquer à l'extérieur jusqu'à ce que le gymnase soit disponible.

Devant le vent et le froid de canard ambiant, les responsables de la marche ont réussi à négocier avec un élu de la commune présent à une réunion dans la Maison des Associations voisine, que celui-ci les laissent occuper la Maison des Associations pour manger jusqu'à l'ouverture du Gymnase...
Seul hic : la logistique a eu plus de mal à suivre...mais on s'en est sorti tant bien que mal !

0 commentaire