Les tréteaux du Maroni : Conte, chant et danse avec la compa

326 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Kifoko est une association dont l’objectif est la promotion et la préservation de la culture noir-marron au Surinam. Kifoko veut dire littéralement le coin de rangement d’une case. Depuis sa création en 1983, la compagnie a poursuivi des recherches sur la musique, l’habillement et la chevelure traditionnels des noirs-marron. C’est ainsi qu’elle a introduit le Mato-Pee dans sa pratique. Chez les Noirsmarron, le Mato est l’équivalent d’une forme littéraire avec laquelle on communique la connaissance et la morale d’une société. Il s’agit de musique et d’histoires. On peut comparer le Mato avec des anansi-toris chez les Créoles de la ville, dans lesquels l’art de raconter l’histoire est le point central. Les spectacles de Kifoko utilisent le chant, la danse, et les musiques traditionnels. Les séquences de Mato peuvent durer jusqu’à deux heures. La compagnie représente régulièrement le Surinam dans le cadre de rencontres internationales à l’étranger. Elle organise des ateliers autour de la création théâtrale.

0 commentaire