BASHUNG " Happe" en live

Découvrir le nouveau player
Christine Archimbaud
63
1 159 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Chanson sublîme et boulversante.
Interprétation déchirante et chavirante.C'est poignant.
.
Tu vois ce convoi
Qui s'ébranle
Non tu vois pas
Tu n'es pas dans l'angle
Pas dans le triangle
Comme quand tu faisais du zéle
Comme quand je te volais dans les plumes
Entre les dunes
Par la porte entrebâillée
Je te vois rêver
A des ébats qui me blessent
A des ébats qui ne cessent
Peu à peu tout me happe
Je me dérobe je me détacha
Sans laisser d'auréole
Les cymbales les symboles
Collent
On se rappelle
On se racole
Peu à peu tout me happe
Les vents de l'orgueil
Peu apaisés
Peu apaisés
Une poussiére dans l'oeil
Et le monde entier se trouble
Comme quand tu faisais du zéle....
Par la porte entrebâillée
Je te vois pleurr
Des romans-asséchés
Où jadis on nageait
Peu à peu tout me happe.....

2 commentaires

merci l'amie, merci Monsieur Bashung. Il savait jongler avec les mots, les sentiments si bien que chacun pouvait interpréter sa chanson selon sa sensibilité ! Un grand Monsieur! merci.
Par JFL il y a 5 ans
MERCI TOUJOURS LA !!!!!!.....
Par DOVER62 il y a 5 ans