Advertising Console

    Nantes : Filme ta dictature, l'exemple Birman

    Reposter
    Thierry Kruger

    par Thierry Kruger

    140
    1 260 vues
    Avec mon film "Sous les pavés, la Terre" le Katorza, cinéma d'art et d'essais de Nantes, déjà connu pour son inénarrable "Absurde séance" ouvrit en janvier 2010 un nouveau cycle intitulé "Citoyen ! Au cinéma !" et consacré aux documentaires qui font réfléchir sur le monde, la société, notre nature, et d'abord, qui font sens.

    Après "Solutions locales, désordre global" de Coline Serreau, où pour le blog citoyen des quartiers nantais CitizenNantes je co-interviewais Pierre Rhabi, vint le 15 avril "Burma VJ". L'association Info Birmanie a proposé ce film au Katorza qui l'a accepté. Celui-ci par le truchement de sa directrice s'est associé à CitizenNantes pour cette 3ème séance. C'est donc ici mon premier film pour ce nouveau média. Son fondateur Yves Monteil a obtenu une mini-caméra à 150 euros dont j'ai pu user.

    Celle-ci se comporte bien en extérieur, mais supporte mal les fonds unis et peu éclairés en intérieur. Le son est faible à plus de 3 ou 4 mètres du locuteur, d'où ma voix est bien plus forte. Néanmoins, j'ai désentrelacé cette vidéo, ce qui n'est pas le cas de celles d'avant, et saurais éviter les faiblesses de l'appareil pour les prochains, en attendant de récupérer mieux.

    Le film est passé dans plus de 150 festivals, et décrit en le reconstituant le déroulé de la révolte de 2007, près de 20 ans après celle de 1988. Une responsable de Média Birmanie évoque la dictature, la corruption, la résistance, le jeux trouble de la Chine, de grandes entreprises françaises. Un mot du public clôt le tout.