Advertising Console

    Un jour à Nantes

    Reposter
    Max Bossquito

    par Max Bossquito

    25
    192 vues

    1 commentaire

    Thierry Kruger
    L'absence, les lignes de fuites, la terre rouge, l'enfance asphaltée, chiffonnée. Bon, c'est une vision presque esthétique de l'inhumanité dont peuvent faire preuve les architectes. Où se sont enfui les hommes, au loin, sur l'horizon du "vrai" Nantes ? C'est réussi quant à faire sentir combien on peut être étranger à "sa" ville. Bravo pour la couleur, le rythme, le cadrage ...
    Par Thierry KrugerIl y a 6 ans