On ne peut pas réduire les déficits et le chômage...

260 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La reprise de l’activité française sera de 0,9% en 2009 et 1,4% en 2010 selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Eric Heyer, directeur adjoint du département analyse et prévision explique l’influence qu’aura ce redémarrage lent sur les choix des candidats à la présidentielle de 2012, entre la réduction des déficits et la lutte contre le chômage.

0 commentaire