Advertising Console

    Yémen: le trafic d'antiquités prospère

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    62 vues
    Au Yémen, le trafic d'antiquités est sévèrement puni par la loi, avec des peines jusqu'à 5 ans de prison et de fortes amendes. Mais dans l'un des pays les plus pauvres au monde qui recèle d'importants trésors antiques, la loi ne dissuade pas. Et l'absence de sécurité sur les sites archéologiques favorise un trafic qui prospère. Durée: 1min59.