les infilres : addos accros 2.2

KAIZERSTREAMING
785
7 809 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Selon un rapport de l'Observatoire français des drogues, aujourd'hui les jeunes de moins de 17 ans en France seraient trois fois plus nombreux qu'en l'an 2000 a avoir expérimenté au moins une fois la cocaïne. Une journaliste a enquêté sur certains trafics de stupéfiants qui se déroulent devant les grilles de plusieurs lycées. En l'espace de cinq ans, le gramme est passé de 140 euros en moyenne à 70 euros. Mais depuis peu, la cocaïne qui circule sur le territoire européen, serait de plus en plus coupée à des produits parfois encore plus dangereux. Un cocktail vendu par une nouvelle génération de dealers, plus jeunes et plus organisés, capable de livrer 24 heures sur 24, et en moins de 30 minutes. Après la diffusion de ce reportage, David Pujadas recevra autour de lui de nombreux invités pour évoquer les moyens de lutter contre ce fléau.

2 commentaires

Il n'y a pas de drogues "dures" et "douces", seulement une liste de produits légaux et illégaux... Malheureusement les produits légaux ne sont pas forcément les moins dangereux, rappelons que l'alcool est la seule drogue dont on peut mourir du manque... Le problème c'est que ces jeunes ne se sentent pas concernés par les campagnes de sensibilisations du gouvernement, elles sont trop clichées genre "la drogue c'est mal", avec de fausses information, les conneries comme "fumes un joint et tu finiras avec une seringue d’héroïne dans le bras", C'est contre-productif et absolument faux... Pourtant il existe des techniques basées sur l'information objective sur les substances, pour réduire les risques liés notamment au VIH et aux hépatites... Mais le gouvernement estime que les mineurs ne sont pas concernées par ce que font les associations de prévention lié à l'usage de produits... Voilà le résultat...
Par Fée Divers il y a 2 ans
" je deal pour payer les croquette de mon chien" ptdr
Par kiefer-sutherland il y a 4 ans