Ailleurs d'ailleurs de Hugues Poulain

LARDUX FILMS
98
482 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un carnet de voyage filmé durant un voyage au Népal et en Inde. Des images somptueuses et un texte divin !

Aujourd’hui en l’an 2000, des hommes et des femmes vivent de façons radicalement différentes. Certains vivent comme au Moyen âge dans des conditions de vie rustiques avec des croyances religieuses très fortes, d’autres vivent au rythme de l’avance technologique dans un monde ultra moderne religieusement dirigé par l’argent.

La naissance serait donc une grande loterie qui organise toute notre vie. Il n’y a pas de gagnant ni de perdants, juste des différences enormes, suivant le lieu ou l’on nait. C’est ce qu’essaie de nous expliquer avec humour un SADHU (prêtre hindouiste) planté au milieu d’une place remplie de temples à Katmandou.

note d’intention

« Quand les dieux ont crée l’humanité, c’est la mort qu’ils ont réservée à l’humanité la vie, ils l’ont retenue pour eux entre leurs mains. Toi Gilgamesh, que ton ventre soit repu, jour et nuit, réjouis toi, chaque jour fais la fête, jour et nuit, danse et joue de la musique que tes vêtements soient immaculés, la tête bien lavée, baigne toi à grandes eaux, contemple le petit qui te tient par la main, que la bien-aimée se réjouisse en ton sein ! C’est cela l’occupation de l’humanité. »

Cette phrase de Gilgamesh écrite en 725 avant JC m’a donné envie d’expliquer comment je vois l’humanité aujourd’hui à travers mon quotidien d’occidental. et mes voyages à travers le monde. C’est étonnant de voir comment en Inde et au Népal les gens vivent dans un bonheur simple « c’est cela l’occupation de l’humanité », avec une très forte présence religieuse.

Ailleurs c’est l’inconnu. mais l’inconnu, si l’on essaie un temps soit peu de le comprendre, n’est pas un obstacle, au contraire c’est un moteur pour apprécier l’ailleurs. Quels plaisirs de voir ces rites religieux auxquels les Hinduistes et les Bouddhistes nous convient que ce soit içi ou Ailleurs.

1 commentaire

Ça fait rêver !
Par J-E-V il y a 2 ans