La dérive de Philippe Welsh

LARDUX FILMS
98
1 228 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Avec Lettre au Fils et La Dérive , Philippe Welsh a réalisé deux brulots inspirés par les situationnistes sans doute, mais surtout puissants et politiques. Une manière d’utiliser le médium Cinéma tout autrement que « raconter-des-histoires ». Et la suite ? C’est pour quand ?
.“Où suis-je ? Sur quel fleuve ? Je ne sais plus. Quelle importance. Ce que je sais c’est que lorsque vous verrez ce film je serai mort, je n’ose pas dire enterré parce que je ne suis pas certain d’avoir cet honneur.”

Un piroguier sur le fleuve qui nous amène d’une forêt équatoriale dense au cœur de Paris : Château Rouge, 18ème arrondissement. Les aveux d’un personnage en cavale qui a travaillé au sommet de l’état et qui sait qu’il n’en a plus pour longtemps.

Ce film est édité en DVD dans la compilation Courts Mais trash et Impolitique.

2 commentaires

La voix off reste longtemps dans les esprits... Je trouve ce film vraiment marquant ! Une vraie réussite.
Par J-E-V il y a 2 ans
"et nous retournons un à un dans la boîte du néant"
Dernière phrase du film qui met bien en avant l'aspect sombre que reflète l'ambiance de ce film...
Par anneso rmss il y a 3 ans