Advertising Console

    CAMUS NOW: "Je me révolte, donc nous sommes"

    Repost
    Liza Bear

    by Liza Bear

    15
    501 views
    le 10 avril 2010--Extraits de deux conferences: "Je ne suis pas contre l'humanisme, bien sur" par Yves Hersant, EHESS, et "Camus: une mystique de la justice" par Françoise Gaillard, Université de Paris VII
    a l'occasion du 50 eme anniversaire de la mort de Camus. Apres avoir souligner "la légere perversité du 'bien sur'" dans sa citation de Camus, Hersant a distingué trois sens primordiaux du terme 'humanisme"--un terme qu'il considere plutot discredité de nos temps--et a détaillé de façon perspicace la maniere dont Camus participe aux trois definitions données de l'humanisme. Il a aussi fait une analyse approfondie de L'Homme Revolté. Apres se soyant interdit le piege du nihilisme, dit Hersant, dans L'Homme Revolté, Camus devient humaniste en passant par l'absurde, la revolte et l'amour. (Vous allez m'excuser ce schematique) Françoise Gaillard s'est addressé au sujet central de la conference, Camus Now, et a examiné ce que la pensée de Camus nous dit aujourd'hui sur la justice. Un de ses aperçus: "Camus ne voulait pas moralizer le capitalisme; il ne voulait pas introduire morale dans la politique. Il voudrait mettre la morale au lieu de la politique." Les conferences vont etre publiées en total un de ces jours par the Center for French Civilization and Culture de NYU, directeurs: Tom Bishop et Denis Hollier. qui ont organizé CAMUS NOW. Rejoignez-les a http://french.as.nyu.edu.page.center; email center.french@nyu.edu.
    Extraits de conferences filmés in situ par Liza Béar, Squaring Off Productions.