Visions panaméennes de Stéphane Elmadjian

Découvrir le nouveau player
LARDUX FILMS
99
528 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Un film étrange et beau. Tout à la fois intime et urbain, plongé dans la folie d’une ville tranformée par les somptueuses images de Hugues Poulain et les visions de Stéphane.

Un homme fait du vélo en ville. Il plane au dessus du bitume. Il pense, et ses pensées filent au rythme du pédalier, lancinantes. Les images et les sons de ce film sont une suite d’instants volés, d’hallucinations, de regards, de visions émanant de la ville. Un poème écrit avec une caméra et un auditorium.

Extrait de la note d’intention du réalisateur

Avant Propos
“Visions panaméennes” est un poème cinématographique tourné au hasard des rues de Paris. Journal intime autant que témoignage sur une époque, le film est un ensemble de visions étranges et belles, qui composent un tissu d’impressions fugitives en perpétuel dialogue avec des textes Off.
Des visages de femmes, des images de manifestants, des visions de déplacements dans la ville, finissent par construire un climat, une ville fantasmée, dans lequels toutes les informations font sens. Dans la lignée de mes précédents films, s’exprime une recherche, proche d’un cinéma non-narratif, impressionniste et en même temps ludique.

2 commentaires

Je trouve que le noir et blanc, assez saturé, renforce l'étrangeté de ce film et lui donne une dimension graphique vraiment intéressante...
Par J-E-V il y a 3 ans
"Je crois que je vois, je ne vois pas ce que c'est, je ne vois pas, je ne sais pas. Je crois que je suis en retard, ça recommence.. J'avance, je ne pense à rien, je ne crois pas... "
J'adore toutes ces réflexions confuses et contradictoires.
Superbe univers graphique.
Par anneso rmss il y a 4 ans