Advertising Console

    Le 93 le vaut bien

    Repost
    Bondy autrement

    par Bondy autrement

    6
    135 vues
    Le jeudi 8 avril 2010, le conseil général a voté son budget 2010. Claude Bartolone, son président, avait eu l’honneur des médias en annonçant sa décision de voter un budget « insincère », en déséquilibre.
    C’était pour lui l’occasion de dénoncer les 75 millions dus par l’Etat pour 2010 et les 640 millions dus par l’Etat depuis la nouvelle décentralisation de 2004.

    En effet les compensations prévues par l’Etat pour les nouvelles missions des conseils généraux ne sont pas suffisantes.
    Des coupes budgétaires sont prévues, notamment la suppression de la subvention aux ordinateurs individuels des collégiens des familles populaires, mais aussi le service « Livres au trésor », les Centres d’Information et d’Orientation, les subventions à la culture.

    Si l’on ne peut qu’approuver la révolte des ces élus si habitués au ronron des institutions, en revanche la situation demain des habitants du département sera pire : faute de bataille citoyenne suffisante, les dotations n’étant pas versées, les coupes auront lieu.