Advertising Console

    Chicago Blues

    Reposter
    Erlek

    par Erlek

    7
    509 vues
    Florence est soucieuse. Âgée et en mauvaise santé, Matheline, la mère de Hugues - son mari, doit venir s’installer chez eux. La situation n’est que provisoire. Eliott, l’enfant du couple, le sait bien, lui : Matheline doit aller rejoindre son époux, Gaspard, à Chicago, où il est parti il y a quelques années « parce qu’il était très fatigué ».
    C’est l’histoire d’un (presque) premier film. C’est l’histoire d’un réalisateur qui n’a pas 150 millions de dollars américains de budget et qui ne filme pas une partie de poker de 2h25 où même un défibrilateur ne suffit pas à réveiller le spectateur. C’est l’histoire d’une famille et d’un voyage à Chicago...
    En moins de 15 minutes Sylvain Dardenne rappelle ce que le cinéma devrait toujours être : une bonne histoire, bien filmée, bien jouée, avec une magnifique musique en fond sonore - il y a même des effets spéciaux. La piqûre de rappel se nomme Chicago Blues.
    Thierry Attard