Sans la nommer Jolie Môme Moustaki

15 803 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La chanson de Georges Moustaki chantée par la compagnie Jolie Môme et mise en image avec des photographies des luttes ouvrières actuelles.
"Ceux qui vivent sont ceux qui luttent" est un appel à la révolte...conscient de notre passé, confiant dans notre avenir, seule la lutte paye !

Je voudrais Sans La Nommer vous parler d’elle

Comme d’une bien aimée, d’une infidèle

Une fille bien vivante qui se réveille

A des lendemains qui chantent sous le soleil

C’est elle que l’on matraque

Que l’on poursuit, que l’on traque

C’est elle qui se soulève, qui souffre et se met en grève

C’est elle qui l’on emprisonne, qu’on trahit, qu’on abandonne

Qui nous donne envie de vivre, qui donne envie de la suivre, jusqu’au bout, jusqu'au bout.

4 commentaires

il faut supprimer ce monde capitalisme pourri par le fric et la corruption ! abat ce monde de fric , égalité pour tous , luttons !!!!!
Par boulara il y a 4 ans
Très émue. Excellente reprise de la chanson de Moustaki, voix superbes, belles photos et un appel auquel je m'associe tout à fait.
Merci
Par piment-cafe il y a 4 ans
Des groupes d’extrême-droite diffusent une vidéo d’appel à une de leur initiative raciste et fasciste, utilisant de nombreuses images de manifestations sociales, notamment de cheminots et de Continental.

Cette manipulation montre que l’extrême-droite recherche un alibi « social » à ses manoeuvres démagogiques et dangereuses.
La crise sociale offre un terreau propice aux tenants du « chacun pour soi », aux replis communautaires. L’extrême droite prospère sur la misère. Les plans de licenciements qui se succèdent, les délocalisations lui offrent un contexte fertile. Les classes populaires payent encore et toujours l’addition des crises financières et capitalistes.

Lutter contre les offensives patronales, contre la casse des acquis sociaux (retraites, sécurité sociale), c’est aussi lutter contre l’extrême droite. Tout comme lutter aux côtés des franges les plus précaires du prolétariat, français ou immigrés.
merci pour les encouragements...pour l'instant ça reste artisanal mais je vais faire en sorte d'améliorer la technique...
Fraternellement