Mohamed Bajrafil - Maqasid Al Shari'ah 1/2

Découvrir le nouveau player
Mohamed BAJRAFIL
131
552 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Quelques petites explications sur le thème d'Al Maqasid Al Shari'ah (Les objectifs supérieurs), le 02/04/2010 à la mosquée d'Ivry sur seine.

2 commentaires

J'ai cité ces exemples afin de couper court à ceux qui verrait en Omar un nouveau Législateur..concernant le moratoire sur le châtiment du vol) mais simplement pour montrer que combien même le prophète attendait la Révélation, cela n'a pas empêché Omar de donner son avis ou de formuler les questions en fonction de ce qu'il lui semblait juste : autrement dit "pourquoi Dieu voudrait cela?" ou "Cela plairait sûrement à Dieu de faire cela" le prophète était bien au courant de toutes ces affaires mais cela montre donc que le prophète encourageait ses compagnons à faire ces efforts intellectuels et de comprendre ce que le Coran nous enseigne...et non pas de s'arrêter aux choses apparentes. La Hikma est souvent synonyme du Maqsad. Chercher la finalité, c'est chercher la Source de la Source. Omar en bon élève du prophète a donc appliqué son moratoire, car il a saisi la sagesse de cette peine. Le prophète a laissé derrière lui des savants autonomes!
Par abuljoud il y a 5 ans
salam,

Merci beaucoup pour ce sujet d'actualité à la fois alléchant et dangereux si non maîtrisé...

Pour aller plus loin concernant Omar (RA), il suffit de voir à quel point cet homme était éclairé et critique et forcément donc accès sur la sagesse des finalités, lorsque le coran vient reprendre la clarté de son esprit en le citant directement et gravant éternellement ses paroles "Wa Takhidou min maqami Ibrahim Moussalah" s'agissant de son voeu de prier en suivant les traces d'Ibrahim, "Soubhanak Haza bouhtanoun 3azim" s'agissant de l'histoire de la calomnie et l'honneur de l'épouse du prophète. Omar dit au prophète "est-ce Dieu qui t'a marié à Aicha" Le prophète répondit par l'affirmative et Omar de répondre "penses tu que Dieu alors t'a marié en connaissant un vice caché chez elle?" et de conclure "Pureté à Toi, ce n'est (de toute évidence) qu'une infame calmonie"
Par abuljoud il y a 5 ans