Advertising Console

    Hommage à Jean Ferrat

    Repost
    didier cheminot

    par didier cheminot

    63
    2 025 vues
    Jean Ferrat l'appelait "l'homme au grand chien", eu égard au bull mastiff, puis au mâtin de Naples qui ne le quittaient pas. Pierre Galmiche, truculent taxidermiste de Chargey-lès-Gray (Haute-Saône) qui a, entre autres, eu l'honneur de naturaliser des phoques rapportés d'une expédition polaire par Paul-Emile Victor était, en retour, fasciné par la voix et la personnalité du disciple d'Aragon. A Antraigues-sur-Volane, inspiratrice de La Montagne et devenue la patrie éternelle de Jean Ferrat, les deux hommes se sont souvent rencontrés, sur fond d'une longue et respectueuse amitié où le vouvoiement était de rigueur. Mieux, l'immense poète a fait, voici quelques années, une magnifique surprise à Pierre Galmiche, en s'invitant à l'improviste en son chalet haut-saônois.
    La douleur de celui qui, voici peu encore, avait reçu un recueil des meilleures chansons de son idole portant la mention "Pour Pierrot", est à ce point immense qu'il a bien voulu à lui rendre cet hommage...