Advertising Console

    Yvan Le bolloc'h Alias Ricao Marino - "Flash mobo" 19.03.10

    Repost
    Yvan  Le Bolloc'h

    par Yvan Le Bolloc'h

    19
    4 090 vues
    Yvan Le bolloc'h Alias Ricao Marino organise son 1er "Flash mobo" à Paris.
    Ricao Marino est l impresario dun groupe de Gipsy, les Rumbassadors, à qui il a promis gloire et fortune. Doté d un seuil de compétence aléatoire, nous le suivrons caméra à l épaule tout au long du très long chemin qui le mènera peut-être vers la réussite

    Yvan le Bolloc'h.Ricao Marino

    Yvan Le Bolloch, personnage emblématique du PAF, a décidé de continuer laventure en 2008 avec "Ma guitare sappelle reviens", et un spectacle 50% musique et 50% humour : "Tous les chemins mènent à Roms".

    Avec sept musiciens de talent sur scène, Yvan propose un spectacle drôle et profond, qui prêche par l'humour le rapprochement des cultures et la mise en lumière de minorités. Le gitan, le maghrébin, l'espagnol, le breton, tous immigrés et symboles à une période donnée de l'histoire de notre pays.
    Avec de la musique bien sûr, mais aussi des sketches qui retraceraient la rencontre d'un "payo" (un non-gitan) avec le monde des gitans, leur quête dune maison de disque, ou bien encore, pour les fines gueules, la recette du hérisson...

    Jusqu'au "Olé" final qui ponctue la flamboyance de cette culture ancestrale.

    Yvan Le Bolloc'h a deux passions dans la vie : le camping car et la musique gitane. Surprenant mais pas incompatible ! Ce n'est pas à bord de sa roulotte suréquipée mais bien à l'occasion d'un tournage dans le
    sud de la France qu'il croise, ou plutôt qu'il entend, la voix rauque et puissante de Yannis Patrac, neveu d'un des Gipsy Kings. Cette rencontre déterminante marque le point de départ du projet « Ma Guitare s'appelle Reviens ».
    C'est donc entouré de Yannis, mais aussi de Patrick Baptiste, guitariste du fameux groupe perpignanais « Tékaméli», Xavier Fernandez à la basse, Xavier Sanchez & Abdel Seba au percussions, Anouchka Le Bolloc'h à la guitare, que le Breton acquiert la fameuse technique du « compas » (appelé aussi technique du ventilateur !!), approche ancestrale de la guitare.