Advertising Console

    Régis Jauffret, l'âme du crime #2

    Reposter
    Les Inrockuptibles

    par Les Inrockuptibles

    1K
    191 vues
    "Encore un roman qui flirte avec le réel, malmène les limites entre fiction et réalité et s’annonce donc très hot". Nelly Kaprièlian avait ainsi présenté le dernier roman de Régis Jauffret, Sévère. Lors de sa rencontre en public au Salon du Livre avec l'auteur, l'épineuse question des rapports entre roman et réel a été posée, parmi d'autres interrogations sur ce roman inspiré du meurtre, en 2005, d’Edouard Stern par sa maîtresse Cécile Brossard, au cours d’une séance SM. La narratrice de Sévère est la meurtrière elle-même et, dans son récit, vidé de toutes références nominatives, c’est la vérité possible à toutes les histoires d’amour que l’écrivain tente d’approcher. Entretien, en quatre questions et en vidéo, après la rencontre.