Créad'or n°14 : Flavien BOURGEOIS, ACT & Ecole de la table

Lucie Brasseur
22
90 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La société ACT a démarré en 2007. L’objet de cette structure est de proposer des prestations de services autour des domaines des arts de la table et de la cuisine. ACT se concentre sur trois domaines ; la communication, les animations et la formation autour de la table et ce, dans toutes ses composantes. Cela se traduit par des prestations effectuées auprès de professionnels du secteur des arts de la table, principalement dans l’animation commerciale et la formation mais aussi par des activités destinées aux particuliers et aux entreprises. Depuis 2008, ACT propose l’Ecole de la Table, une école basée à Orléans où sont proposés des ateliers et des formations, au titre de loisirs et non pas au titre de la formation professionnelle. Les intervenants sont des professionnels orléanais du domaine de la gastronomie, de l’œnologie ou des arts de la table.

Quel a été votre parcours?
J’ai effectué ma formation en école de commerce. Après avoir travaillé pendant deux ans pour une société spécialisée dans la restauration événementielle, j’ai créé mon entreprise. C’était en 2007. Mes parents étant issus du secteur d’activité de la restauration et m’ayant toujours inculqué cette culture de la bonne table, je me suis naturellement tourné vers ce domaine pour monter ma société. Par ailleurs, une grosse partie de mon activité touche à l’animation et l’événementiel. Cet aspect-là, j’y ai été sensibilisé lors de mes différents stages scolaires et dans mes différentes expériences professionnelles. Ma volonté, en créant ma boîte, était de marier les deux.

Avez-vous toujours su que vous deviendriez entrepreneur un jour ?
Oui, je l’ai toujours voulu même si je ne pensais pas passer le cap aussi vite. Depuis très longtemps, je me connais cette volonté d’avoir mon propre projet et de mener ma vie professionnelle de moi-même.

Votez pour Flavien BOURGEOIS et ACT L'école de la Table sur www.creador.fr

www.act-orleans.fr

0 commentaire