Advertising Console

    Paris Fierté - La Commune de Paris 3/3

    Reposter
    Paris Fierté

    par Paris Fierté

    23
    1 043 vues
    Le Mur des Fédérés au Père Lachaise (Paris) symbolise la lutte pour la liberté et des idéaux. Là, le 28 mai 1871, cent quarante-sept fédérés, combattants de la Commune furent fusillés et jetés dans une fosse ouverte au pied du mur.

    Le cimetière du Père-Lachaise fut établi en mai 1804 dans un domaine qui avait longtemps appartenu aux Jésuites et où le Père Lachaise, confesseur de Louis XIV, avait résidé à la fin de sa vie. Ce fut au XIXe siècle le cimetière de l’aristocratie et l’on y transféra aussi les restes de personnages célèbres des époques antérieures.

    C’est là qu’au cours de la Commune, au printemps 1871, se retranchèrent les derniers combattants. Les Versaillais, maîtres du lieu vers la fin de l’après-midi du 28 mai, y fusillèrent tous les prisonniers contre un mur appelé depuis lors Mur des Fédérés.

    Le massacre des communards allait alors prendre fin mais la répression continua. Le bilan, comprenant les victimes de la guerre civile et de la répression qui suivit, s’établit entre 20 000 et 30 000 morts.

    Le drame, amplifié encore par l’hystérie haineuse des médias, se lit dans ces chiffres. Mais la Commune et l’action des Communards restèrent gravées dans les mémoires, au cœur même du Mouvement ouvrier qui ne mit que quelques années à renaître.