"Le contrôle des médias par Sarkozy, ça ne marche pas !"

26 736 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Et si, depuis deux ans et demi, les médias parlaient trop de Nicolas Sarkozy ? Les médias sarkozystes, bien sûr, mais aussi les anti-sarkozystes, c'est-à-dire… au total, quasiment tout le monde. Et si, au fond, Sarkozy n'était rien d'autre qu'un classique président de droite, dans la plus pure tradition, qui fait perdre beaucoup de temps aux journalistes qui s'efforcent d'en percer les singularités et d'en dénoncer les dangers ?

C'est la thèse provocatrice de Thomas Legrand, éditorialiste politique de France Inter, auteur de Ce n'est rien qu'un président qui nous fait perdre du temps (éd. Stock). Face à lui, Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du Monde et fondateur de Mediapart, lui apporte la contradiction. Ils sont accompagnés de notre chroniqueuse, Anne-Sophie Jacques.

L'émission est animée par Daniel Schneidermann et déco-réalisée par François Rose.

31 commentaires

ça ne marche pas avec Hollande non plus, et y'a rien sur ça? Bonjour la grosse manip!
Par Henri HXX l'année dernière
Nos élites mondiales sont complètement dégénérés la preuve en image: La digue du cul, célèbre chanson paillarde, chanté par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, du lourd, du très lourd...
Pour voir ce clip cliquez sur mon avatar zeuvengeurmaske !
Par Maské Zeuvengeur il y a 4 ans
sacré débat , par contre une chose ma chagriner , ses quand ont parle de De Gaule et que par dessus le marcher ont cite Mendès France comme exemple , s était peut être un grand homme , anti colonialiste etc...
mais pour moi il reste un des hommes qui fournissez des rapport sur la France et De Gaule a la CIA
j ai beaucoup de mal avec ceux genre de personnage qui torpiller De Gaule et la France mais qui disez l admirer , a voir : L’Amérique contre de Gaulle
oui beaucoup de mal
en tout cas super débat et aujourd huit ou ont vire l humour ( Porte et Guillon ) sur France Inter
s il fallait des exemple quand a la nomination de Val etc... ont en as comprit le sens , même si pour ma part s était logique et pliez d avance
je suis toujours très étonner qu ont s étonne des choses alors qu ont les voit venir par avance
merci pour ceux beau débat
Par TONY Kopéra il y a 4 ans
on dirait france inter (et FCult) avant les européennes 2004, Thomas Legrand vit dans son microcosme parisien (haut-de-gamme). La montée du racisme est effarante. Les discours du président, et auparavant ceux du ministre de l'Intérieur ont participé à cette ascension vertigineuse. Le discours raciste avait été banalisé par Le Pen. Il est autorisé sous Sarkozy (Hortefeux, etc... ), Sarkozy divise et divise encore, c'est sa nature !
Dire que le discours de Sarkozy ne prend pas et qu'il y a de moins en moins de racisme est une contrevérité.
Pour se rendre compte de cela , il faut aller dans les milieux dits "populaires", et entendre des gens dire leur colère des services sociaux "qui donnent aux immigrés (d'autres qualificatifs sont employés) et ne donnent pas aux Français" , "que les Français sont cons" etc... . Et puis demandez aux descendants d'immigrés des mêmes quartiers comment ils se sentent !
Sortez de votre bulle M. Legrand !
Par christine hemery il y a 4 ans
merci pour ce complément
Par assurer1 il y a 4 ans