Abd Al Malik, rappeur musulman et républicain

Le café

par Le café

207
36 876 vues
L'artiste, poète, slammeur reconnu, Abd Al Malik est l'invité de notre web-émission Le Café, animé par Mazarine Pingeot, en partenriat avec Lesinfos.com, Starbucks France et Dailymotion. Il publie un ouvrage intitulé "La guerre des banlieues n'aura pas lieu" au cherche midi.

Ayant grandi dans le quartier difficile du Neuhof à Strasbourg, Abd Al Malik nous raconte sa jeunesse faite de bêtises d'adolescents, mais surtout sa rencontre avec la littérature et la philosophie qu'il étudiera à l'université. Une part importante de sa vie, puisqu'il a décidé librement de se convertir à l'islam, radical d'abord, adoptant la doctrine soufiste ensuite, lui qui est issu d'une famille catholique. Un passé qu'il ne renie pas, puisque Malik son prénom musulman est tout simplement l'équivalent de son vrai prénom, Régis.

Il nous parle aussi de sa conception bien personnelle de la subversion, lui qui est parfois accusé de distiller un rap aseptisé et bien séant. Haïr la police n'est aucunement révolutionnaire pour lui. Sa propre façon de nager à contre-courant, c'est plutôt la recherche du "vivre ensemble". Un crédo qui lui sied puisqu'il se considère comme un homme aux valeurs profondément républicaines.

Bien sûr, il aborde aussi sa conception de la musique, lui qui aime autant écouter Kanye West que Jacques Brel, nous révélant qu'il n'écrit jamais ses chansons en plus d'une heure et se définissant comme quelqu'un de très fleur bleue.

Religion, république, musique, les thèmes phares de son second ouvrage, La guerre des banlieues n'aura pas lieu. Un livre, où par sa plume habile, il combat le communautarisme et cherche à démontrer que les différentes cultures et origines d'un même peuple, sont les véritables forces d'une nation.

Devenez fan du Café sur Facebook : http://www.facebook.com/emission.lecafe
La page Facebook de Starbucks France : http://www.facebook.com/StarbucksFrance