Advertising Console

    Frédéric Lefebvre, invité de Guillaume Durand

    Repost
    Radio Classique

    par Radio Classique

    340
    307 vues
    Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, était l'invité de Guillaume Durand et s'est exprimé à propos des Régionales, à 8h30 sur Radio Classique.

    « Il y a quelques jours nous étions autour du Premier Ministre, réunis en comité de la majorité, c'est-à-dire tous les représentants, tous les présidents de toutes les formations qui forment la majorité présidentielle. Et cette unité, elle était totale. Le Premier Ministre, à cette occasion, a eu une parole à la fois ferme et de bon sens disant qu'une élection à deux tours c'est après le deuxième tour qu'on en tire les leçons, pas avant. J'aime le sport et quand on est en train de jouer la deuxième mi-temps, j'ai rarement vu des joueurs qui vont sur le banc de touche pour commencer à faire des reproches à l'entraîneur ou au coach. Et donc tout ça n'a pas de sens.

    « On attendra dimanche, ça c'est une première chose. Et je veux dire que le Premier Ministre, qui mène une campagne exemplaire, a eu raison de dire que c'était une faute quand on faisait cela. Pour autant voyez-vous, vous me dites vous n'êtes pas sourd. Et bien si, dans cette période je suis sourd jusqu'à dimanche à tous ceux dont la parole n'a comme conséquence que d'affaiblir le travail collectif. Parce que, voyez-vous, quand le pays est en crise comme aujourd'hui, quand des Français souffrent, je trouve qu'il aurait été indécent que la majorité parte désunie à des élections. On parle parfois stratégie électorale, est-ce qu'il aurait mieux valu plusieurs listes, tout cela n'a pas de sens. Est-ce que vous imaginez, en pleine crise, la majorité qui gouverne ensemble aller à des élections, divisée ? »

    Retrouvez toutes les vidéos en intégralité sur radioclassique.tv