Advertising Console

    Antoine de Caunes : confidences d'un clown triste

    Reposter
    Le café

    par Le café

    199
    27 794 vues

    1 commentaire

    Eric basquin
    bof, ça ressemble à de la branlette intellectuel à deux euros..., les starts ce la racontes devant une speudo journaliste aux questions lénifiantes.
    Par Eric basquinIl y a 5 ans