Advertising Console

    Espaces de la danse : L’œuvre dans l'espace intime

    Reposter
    Centre Jacques Cartier

    par Centre Jacques Cartier

    5
    392 vues
    Espaces de la danse : L’œuvre dans l'espace intime

    La danse est sans doute l’art qui se prête le mieux aux jeux de l’espace, inventant constamment de nouvelles architectures non seulement de la scène, mais aussi du corps et du regard. L’espace de représentation de la danse actuelle se déplace, se transforme pour prendre de multiples formes lui permettant d’aller à la rencontre du public par différents moyens. Les chorégraphes investissent ainsi l’espace public (places, jardins, patrimoine historique...) ou explorent la sphère intime (appartements, pièce pour un seul spectateur…) afin de renouveler sans cesse l’expérience du spectateur. Qu’il soit sollicité dehors, plongé dans l’immersion ou encore accueilli dans des lieux intimistes, le public est bousculé dans ses habitudes et invité à percevoir la danse non plus dans la séparation de deux espaces distincts mais dans le partage d’une expérience. Ce glissement induit-il un processus de création différent ? La relation avec le public est-elle désormais au cœur de la création artistique ? Comment les diffuseurs accueillent-ils ce type de projets ? Le lien avec le spectateur devient-il l’enjeu de la danse d’aujourd’hui ?

    Lorsque la danse se déplace vers des espaces privés (appartements, chambres, etc.), les codes de la représentation s’ébranlent pour privilégier l’expérience sensorielle, le contact et la proximité… La frontière entre public et artiste devient poreuse. Comment se transforme la perception de la danse à travers l’immersion des œuvres in situ ?

    Avec
    • Latifa LAÂBISSI, artiste chorégraphe (Rennes, France)
    • Line NAULT, chorégraphe (Montréal, Québec)
    • Nicole SEILER, chorégraphe (Lausanne, Suisse)

    Modérateur : Anne KERZERHO, productrice indépendante (Rennes, France)