Advertising Console

    Jean-Marie Desdion, victime des pesticides

    Reposter
    Générations Futures

    par Générations Futures

    30
    2 741 vues

    2 commentaires

    Aurélie Joly
    Monsieur, votre témoignage date de plusieurs années, je souhaite que vos greffes ont permis de stabiliser votre état de santé...cette maladie est particulièrement terrible. J'ai presque toujours vécu en Beauce, entourées de champs de céréales très fortement arrosés de pesticides. En 2007, j'ai fait construire une maison à proximité de champs également (en Beauce, c'est difficile de faire autrement). Suite à des douleurs articulaires et des désordres neurologiques, j'ai été hospitalisée longtemps. Les médecins ont trouvé une gammapathie monoclonale IgG Kappa...le jour de mes 30 ans. Le pic est déjà important et augmente constamment, j'ai un nodule sur une vertèbre dorsale, une protéinurie et depuis 2013 un déficit immunitaire sévère est venu compléter ce tableau...
    Mes deux voisines immédiates ont accouché de leurs enfants la même année, les deux enfants sont nés avec de graves malformations aux mains.
    J'ai appris mercredi que l'échographie du bébé à naître de ma voisine d'en face a également une malformation.
    Ceci ne peut pas être une coïncidence dans un rayon de 15 mètres!
    Les hématologues consultés attribuent tous la responsabilité aux pesticides auxquels j'ai toujours été exposée en tant que riveraine mais aucun ne veut établir de certificat...et les espoirs de faire reconnaître quoi que ce soit sont minces je le crains, je ne peux même pas prétendre à la maladie professionnelle dans mon cas et pourtant mon état de santé m'handicape fortement et je suis même en congé de maladie fractionné actuellement.
    Si vous le voulez bien, j'aimerais que vous me donniez de vos nouvelles, de vos démarches, des expertises ou analyses que vous avez pu faire aussi car dans mon cas, je ne connais même pas les produits qui ont pu être déversés et le sont encore d'ailleurs!
    Je souhaite de tout coeur que vous vous portiez bien.
    Je vais partir mais je mènerai le combat car j'ai moi même deux enfants et qui peut savoir s'ils ne développeront pas plus tard une pathologie similaire.
    Merci de m'avoir lu.
    (Générations Futures a mes coordonnées, mon mail en tous cas).
    Cordialement
    Par Aurélie JolyL'année dernière
    glabibou
    Courage à vous...
    j'ai moi même un proche atteint de cette maladie.
    Par glabibouIl y a 6 ans