Advertising Console

    Claude Allègre sur RTL (15/02/10)

    Reposter
    rtl.fr

    par rtl.fr

    5,2K
    3 180 vues

    10 commentaires

    oxybelis
    Comment peux t-on encore sortir ce personnage sur les plateaux TV. Ce type est une honte, il a sans doute eu des compétences à une époque en géochimie la dessus je ne reléverais pas mais on sait aujourd'hui que son pb c'est d'avoir raté le ministère de l'écologie à cause des écologistes et aujour'hui et bien monsieur se venge.
    Ces bouquins ont été démontés maintes fois. Il est un scientiste bienvenue pour les gros industriels pollueurs.
    Il n'a pas compétence à parler de climat, d'ogm, de nucléaire ou autre ...... il n'est rien sur ces sujets là.
    Par oxybelisIl y a 5 ans
    Conall Cathalson
    Mais personne ne suit aveuglément Allègre. Il faudrait être cinglé, d'autant qu'il dit pas mal de bêtises.
    Seulement, il y a aussi des éléments de son discours qui sonnent creux, et si le constat du réchauffement climatique est reconnu par une très large majorité des scientifiques, l'analyse est loin d'être uniforme, sans compter que l'impact du réchauffement est beaucoup moins important que celui de la pollution.
    Par Conall CathalsonIl y a 6 ans
    bruno le bris
    dis moi tweog lis les livres de climato de marcel leroux , grand climatologue ;ses concepts sur les amp feront dates mais plus tard comme tout les grands scientifiques ignorés de leur temps. le climat est une science jeune , regarde comme al gore se gave sur des mensonges honteux !!!, son film est une insulte à tout climatlogue srieux humble et honnéte!!!!!!! , comme l etait marcel leroux
    Par bruno le brisIl y a 6 ans
    Conall Cathalson
    @ Larrymoo : en fait, le problème, c'est que le climat a un aspect chaotique, ce qui le rend très difficile à estimer. La théorie du chaos stipule que dans certains systèmes, dits "chaotiques", une infime variation des conditions expérimentales peut avoir des répercussions gigantesques.

    Pour un nuage, puisque c'est ton exemple, le nombre de paramètre à prendre en compte est de plus très important : composition du nuage, altitude, température, pression, vitesse et direction du vent, inclinaison des rayon du soleil, sachant que les paramètres température, pression et vent sont eux-même dépendants de dizaines d'autres paramètres. La modélisation est extrêmement complexe, et extrêmement imprécise.

    Quant aux interactions spatiales, n'en parlons pas. On ne sait toujours pas modéliser les interactions entre trois corps célestes, alors le système solaire...

    Ah, oui, il reste les activités tellurique et volcanique : imprévisibles.
    Par Conall CathalsonIl y a 6 ans
    Conall Cathalson
    Woop ! Bien entendu, il y a changement climatique. Tout le monde est d'accord là-dessus. Par contre, ce réchauffement est très difficile à chiffrer et à estimer. Il est presque impossible de connaître la température moyenne à la surface du globe, et il faut faire des moyennes de moyennes pour avoir des chiffres exploitables. Les activités volcanique et tellurique ainsi que les interactions spatiales (notamment les variations d'orbite de la Terre, qui modifient les saisons) ont un impact gigantesque sur le climat. La part de l'Homme est impossible à estimer, même si on sait qu'elle existe (et si elle est en-dessous de 1%, je te rappelle qu'elle est négligeable).

    Le réchauffement climatique est un chiffon rouge qu'on agite pour ne pas avoir à s'occuper du vrai problème : la disparition des ressources naturelles, la pollution, la mort de milliers d'espèces indispensables à notre écosystème, et le pillage organisé du sous-sol des pays pauvres.
    Par Conall CathalsonIl y a 6 ans
    Voir plus de commentaires