Vers une régression de la décentralisation-Bernard DEROSIER

Découvrir le nouveau player
125 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Bernard DEROSIER, président du Conseil Général du Nord, adhérent à l’Institut de la Décentralisation se positionne comme défenseur de la décentralisation en s’opposant à l’initiative du gouvernement.

Il nous dit que la réforme actuelle des collectivités territoriale est à contre courrant et qu’elle se traduit par une régression de la décentralisation. A final, ce sont les bases de la démocratie locale qui sont gravement mises en cause par les intentions du gouvernement.

Extrait :
« La décentralisation est un mouvement, s’il n’y a pas d’adaptation régulière, de réforme, on risque la sclérose. Donc ce cri d’humeur c’est pour moi l’occasion de dire que tous ensemble nous devons faire en sorte que la décentralisation se développe et ne régresse pas»

0 commentaire