Le peuple du vent

Zoulou Compagnie
10
534 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Victimes d'un certain ostracisme dans tous les pays où ils vivent, les Tsiganes français restent mal acceptés par la population des "gadjé" à laquelle ils tentent malgré tout de s'adapter, mais qui continue à ne voir en eux que des "voleurs de poule". Poussés à l'intégration, ils tentent malgré tout de garder leurs traditions séculaires et notamment leur âme nomade qui les pousse sur les chemins. Sur les 350000 Tsiganes résidant en France, on estime qu'un tiers est sédentaire, un autre tiers à demi sédentaire et le dernier tiers constitué de grands voyageurs allant d'aires de stationnement en aires de stationnement.
Un film d'Alexandre Fronty.
©2003 France 2/Zoulou Cie

0 commentaire